Ligurie

Enfin les vacances!!!

Départ le 16 juillet 2009 - retour le 26 juillet 2009

Le 15 au soir, préparation des bagages: sac à dos Michel, sac à dos moi et une valise boudin sur le cul de la moto. A force de voyager en moto on devient douée pour mettre beaucoup dans peu d'espace. Comme nous ne sommes pas très top case (désolée pour ceux qui aiment) mais beurk!!!  Les vérifications sont effectuées sur la moto et les Pirelli super corsa montés. On devra les changer pour le retour mais le plaisir d'un pneu qui accroche c'est top. L'important n'est pas la destination finale mais bien le voyage.

 

 

 The moto

 

 

Vérification rapide de la météo avant le départ et de l'itinéraire qui a été préparé comme d'habitude à la dernière minute. Mais nous adorons l'aventure et les imprévus, alors feuille de route avec le trajet minimum à effectuer.

ALLER
Jour 1: Straimont -  Ferney Voltaire
     
Straimont - Longwy   A4 - N 81
Longwy - Metz   N 52 - A 30
Metz - Luneville   D 955 - D 914
Luneville - St Dié   D 914 - D 32
S Dié - Col du Bonhomme   D 415 
Col du Bonhomme - Gérardmer   D 8
Gérardmer - Le Thillot   D 486
Le Thillot - Belfort   D 465
Belfort - Maîche   D 437
Maîche - Morteau   D 437
Morteau - Pontarlier   D 437
Pontarlier - Champagnole   D 471
Champagnole - Lons le Saunier   D 471
Lons le Saunier -Morbier -  Morez   D 678 - N5
Morez - Les Rousses - Gex   N5 - D 1005
Gex - Ferney Voltaire   D 1005

L'appel des tournants se fait vite sentir, et donc nous adaptons l'itinéraire de départ à nos envies. Petit détour par le Col du Bonhomme et Gérardmer. La surprise du voyage est de Lons le Saunier jusqu'à Gex. Des kilomètres et des kilomètres de virages. Que du bonheur! La mauvaise surprise du voyage: 40 kilomètres avant Ferney Voltaire plus de phare. Michel qui est un motard parfait, se place derrière une voiture qui nous ouvre la route. Nous avions prévu de dormir à Albertville mais bon, sans phare nous écourtons la route. Nous avons logé à l'hôtel Médian que je ne recommande pas vraiment.

ALLER
Jour 2: Ferney Voltaire - Sestri Levante
     
Ferney Voltaire - Annecy   D 991
Annecy - Albertville   D 1508 - D 1212
Alberville - St Jean de Maurienne   D 1090 - D 1006
St Jean de Maurienne - Mont Cenis   D 1006
Mont Cenis - Susa   D 1006 - S 26
Susa - Gênes   E 70
Gênes - Sestri Levante   A 12 - E 80

Le 17 juillet, nous reprenons la route en direction de l'Italie avec un petit détour par le Mont Cenis.

Lac du Mont Cenis

 

Nous parcourons encore de belles routes pour ce qui est de St Jean de Maurienne à Susa. A partir de ce point nous décidons de prendre l'autoroute. Elle est payante mais superbe. Toute une partie de l'autoroute est comme suspendue dans les airs entre les montagnes et collines. Les ponts ont des hauteurs vertigineuses, et moi qui suis sujette au vertige, je ne peux pas dire que cela soit un vrai bonheur. Mais on fait avec. Michel s'amuse, cette autoroute est pourvue d'un nombre incalculable de superbes virages. Vers 21 heures nous arrivons à destination avec l'impression à chaque fois que nous allons à Sestri de rentrer au pays.

Nous logeons dans un hôtel "pensionne" du nom d'Isabella. L'avantage est que le patron se débrouille bien en français. Les chambres sont vieillottes mais propres. Les deux premiers jours c'est le repos complet avec au programme promenade légère, plage, mer et restos. L'avantage de l'Italie c'est que les commerces, s'ils sont fermés durant l'après-midi, sont ouverts assez tard le soir. Ce qui anime agréablement la ville.

Nous avons essayé à peu près tous les restos de Sestri. Notre préféré "chez Polpo". Spécialité de poissons et de  poulpes comme par exemple: un succulent pâté de poulpe servi avec des biscuits salés et des câpres frais, le frito misto, pâte poisson et poulpe, etc... Evidemment jamais nous ne prenons le dessert au resto, impossible de ne pas repasser par la gelateria, où la tête nous tourne devant le choix des parfums proposés. Cette année à l'honneur "la torta di mele" et la gelato à la meringue.

 

 Baia del Silenzio

Une des ruelles de Sestri Levante

 

Point de vue

Ruelle de Sestri Levante

 

Les balades à pied au départ des ruelles sont surprenantes. Au détour d'une petite rue, nous en découvrons une autre que nous décidons d'emprunter. Ca grimpe, et ça grimpe même tellement que nous nous retrouvons dans les collines environnantes de Sestri Levante.

 La ruelle qui monte

Point de vue depuis la coline

 

 

En fait, au départ de cette ruelle ils existent plusieurs parcours qui conduisent aux autres villages environnants. C'est assez physique mais cela en vaut largement la peine.  

 

 

 

Nous avons également visité l'arrière pays ligurien. C'est dans les Apennins que l'on se retrouve en quittant le littoral et ce à peine en roulant 20 kilomètres. Les paysages et les petits villages traversés sont superbes.

Arrière pays Ligurien...

Et ses virages

 

Bien que la Ligurie propose principalement une cuisine à base de poisson, dans l'arrière pays on trouve  un superbe pistou, des navets farcis, un fromage caillé génois"prescinseua", des chocolats au basilic... La cuisine fait part belle aux champignons, miel, châtaigne, noisette et autres produits du jardin et de la forêt. De très bons petits vins sont à déguster, comme le vin de pomme également ou à Busalla de la bière aromatisée à la châtaigne ou au miel.

Mais l'arrière pays n'offre pas seulement une nourriture diversifié mais plusieurs lieux sont à visiter, tels que: une fabrique de jouet à Fontanabuona, l'ardoise noire sont à découvrir. A Lorsica ce sont les damas et les soies tissés comme autrefois et le savoir faire est transmis de génération en génération. La vallée des moulins: à Ceranesi et à Mignanego les moulins à eau fonctionnent encore et un peu dans toute la région on tresse encore les paniers.

La nature elle-même n'est pas en reste. Sont à voir les vallées potagers comme à Pratorondanino, les itinéraires du lait de Stuta et d'Orba nous mènent au pâturages. Le bois des Fées à Fontanigorda. De superbes châteaux tels ceux de Vobbia, de Savignone, de Malaspina.

Le plus simple si vous vous rendez en Ligurie est d'aller dans un centre d'information touristique et d'établir son programme personnel.

 

RETOUR
Jour 1: Sestri Levante - Gap
     
Sestri Levante - Savona   A 12
Savona - Cuneo   A 6
Cuneo - Jausiers   SS 21 - D 900
Jausiers - Gap   D 900b

Le jour du départ est arrivé et c'est le coeur gros que nous arrimons les bagages à la moto. Nous décidons de gagner Cuneo par l'autoroute et de descendre vers la France par Jausiers et Barcelonnette. Les routes sont belles, les paysages ne sont pas en restent et les virages sont de nouveaux au rendez-vous.

Avant Barcelonnette

Après Barcelonnette

 

 

RETOUR
Jour 2: Gap - Straimont 
     
Gap - Grenoble - Lyon   N 75 - E 712
 Lyon - Dijon   A 6
Dijon - Nancy - Metz - Luxembourg   A 31 - E 21
Luxembourg - Arlon   A 6
Arlon - Straimont   A 4 - N 85

Dernier jour sur les routes. Comme la France est longue à remonter, nous décidons de faire au plus court et prenons l'autoroute. C'est moche mais cela reste pratique, il faut bien le reconnaître. Nous ne savons pas encore où nous irons l'année prochaine mais cela sera en moto.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×